Archive pour juin 2009

Crisse (Scénario & dessin)
Fred Besson (Couleurs)

tome4

Voici un tome qui aura su se faire attendre !
Atalante est une série commencée en 2000 par Crisse, un auteur habitué à de très longues poses en cours d’une série à succès.
Il avait déjà fait le coup avec Kookaburra, en laissant s’écouler 5 ans entre le tome 3 et 4, pour laisser en partie la main à Mitric qui s’occupa de finir le cycle avec le 5e tome.
Et bien là, c’est la même chose, ce tome 4 se sera fait attendre 6 ans.

Mais de quoi ça parle ?
La série prend place dans la Grèce antique et suit les aventures de Jason et les Argonautes en route vers la fameuse toison d’or.
Sauf qu’ici, le personnage principal n’est pas Jason, mais Atalante, seule femme de l’équipage, qui embarque à bord de l’Argo en ayant pour objectif de rejoindre les Amazones.
Un extrait du 4e de couverture : « Abandonnée dès sa naissance par son père, puis condamnée à vivre sans amour par la déesse Héra, elle est recueillie par les êtres de la forêt. Nymphes, satyres et dryades lui apprennent le langage des animaux. »
Le personnage d’Atalante existe réellement dans la mythologie grecque, et la série conserve certains parallèles avec les écrits antiques.
Mais c’est avant tout un melting-pot des divers éléments de la mythologie, Crisse reprend ici les choses en les adaptant à sa sauce.

Scénario : 13/20atalante-blog
Ce tome prend place dans la cité de Salmydessos où les Argonautes souhaitent se ravitailler, et où ils se voient contraints d’aider la population, régulièrement pillée par des Harpies.
Publié chez Soleil, la série remplit comme d’habitude son cahier des charges avec son lot d’aventure, d’héroïsme, d’humour et de dépaysement…
J’étais quelque peu sceptique en ouvrant l’album, me disant que la magie serait retombée par rapport à l’époque où j’avais lu les premiers tomes, mais finalement, je me suis assez facilement laissé entraîner à nouveau dans cet univers.
La lecture est agréable, et l’on retrouve rapidement ses repères, les interactions entre les personnages fonctionnent toujours bien.

La série marchait jusqu’à présent en sorte de « one-shot », les 3 premiers tomes étaient écrits pour être des histoires complètes, mais celui-ci déroge à la règle car  il appelle une suite directe.
Crisse nous promet d’être plus rapide pour la parution du 5e tome, y’a plus qu’à espérer que ce soit vrai !

Dessin : 13/20
Le dessin est agréable, même si je trouve toujours que les personnages, surtout leur visages, sont beaucoup trop carrés. La patte de Crisse est identifiable au premier coup d’œil, elle est correcte dans son ensemble, mais je ne trouve pas les perso. toujours très réussis.
Par exemple, Atalante, qui est quand même assez représentatif du cliché de la blonde à forte poitrine, ressemble sur certaines cases à une vraie déesse grecque, mais parfois, lorgne plus du côté de la bonne vieille pute d’Europe de l’est.
A côté de ça, les décors sont bien représentés, avec beaucoup de détails, les couleurs sont toujours bien choisies, et l’ambiance antique est plutôt bien rendue.

Bilan : 13/20
Un tome agréable, dont la lecture passe un peu trop vite, signe que :
soit y’a pas assez de pages (il y en a une cinquantaine, c’est dans la moyenne non ?), soit c’était cool !
En tout cas, j’attends la suite, et j’espère surtout que Crisse va pouvoir s’investir un peu plus dans cette série pour qu’elle puisse avancer, car si l’on se réfère à la mythologie, le programme est chargé en épopée et en héroïsme de tout genre !

Double gauche sur http://gil.formosa.free.fr/

Double gauche sur http://gil.formosa.free.fr/

de Gil Formosa et Eric Corbeyran

Dustin n’est pas un gamin comme les autres : il a deux mains gauches, et quand je dis ça, c’est à prendre au pied de la lettre. En effet, quand il regarde le dos de ses mains, ses deux pouces sont à droite (là je sens que vous êtes en train de regarder vos mains pour imaginer ce que ça peut donner :D ).
Bon, si ce gamin avait eu une famille pour l’aimer encore, ça aurait pu atténuer la portée des moqueries, des humiliations qu’il subissait chaque jour. Mais ce ne fut pas le cas. Lors d’un voyage en bateau alors qu’il était bébé, ses deux parents décédèrent mystérieusement et sa grande sœur se retrouva à l’état de légume. C’est donc son oncle et sa tante qui l’élevèrent. Ils lui menèrent la vie dure car seul l’héritage qu’il représentait les intéressait. C’est alors que Dustin se découvrit un pouvoir, celui de changer en bois selon sa volonté ce qu’il touche de sa deuxième main gauche. C’est le début d’une nouvelle vie pour lui mais ce pouvoir attise bien des convoitises…

Scénario : 18/20

Double gauche sur http://gil.formosa.free.fr/

Double gauche sur http://gil.formosa.free.fr/

Un scénar’ génial, qui tout au long des trois tomes de la série, nous tient en haleine. Une histoire très très noire et violente qui traite de différence, de montée au pouvoir et de rage de vivre. Dustin ne cessera de se battre au sens propre et au sens figuré pour faire accepter sa différence, puis pour la cacher, et enfin pour l’imposer et en faire son atout.

Double gauche est un thriller dont l’ambiance est angoissante, dans lequel la tension est palpable ; Les personnages ont des caractères très forts, qui les amènent à souvent au point de rupture. Au programme donc, pétages de plombs et actions impulsives, le tout dans une atmosphère étouffante et parfois même effrayante. On est rapidement happé dans la lecture, d’abord pris de pitié pour Dustin puis impressionné par sa rage, et enfin écœuré par ce qu’il devient.

Graphisme : 17/20

Wow ! Les dessins de Formosa retransmettent parfaitement l’atmosphère parfois glauque mais toujours étouffante, angoissante et violente du scénario. Du noir, des ombres, du noir et encore des ombres que Formosa arrange très bien avec le rouge du sang… L’expression des personnages dont les caractères sont si forts comme je l’ai déjà précisé, est magnifiquement dépeinte : les visages sont grimaçants, déformés de douleurs, de rage ou de naissance, écume aux lèvres, la haine, le dégoût et la peur se lisent dans les regards… Je suis admiratif, vraiment. Foromosa a gagné en expressivité depuis Robur.

Pour vous donner une idée, en plus des planches que je joins, allez faire un tour sur son site :
http://gil.formosa.free.fr/Double-Gauche-t1-accueil.html

Double gauche sur http://gil.formosa.free.fr/

Double gauche sur http://gil.formosa.free.fr/

Bilan : 18/20

Que dire, je crois que la note parle d’elle-même. J’ai fait tourner cette série autour de moi dès la sortie du premier album et je n’ai vu que des personnes impressionnées. Rien que pour le scénario, cette série vaut déjà le coup, mais avec en plus des graphismes de cette qualité, ça déménage tout simplement.

Bon, ça a été très dur pour moi de ne pas spoiler car l’histoire est très riche et ne perd jamais de son intensité, du coup je vais le faire maintenant, libre à vous de regarder ou pas !

[spoiler]Le chien meurt à la fin, Dustin est marié avec la fille de la page 3 case 5, et ils ont toute une tripotée d’enfants dont un avec deux mains droites…

Non mais vous y avez cru sérieusement ??? Il y a des trucs qu’on ne spoile pas, et pis c’est tout ! Vous n’avez qu’à les lire pour savoir la fin ! [/spoiler]

Tomes :

  1. Dustin (juillet 2006)
  2. Ivanna (juillet 2007)
  3. Mimsy (août 2008)
Bienvenue !

Sur ce blog, nous vous proposons nos avis sur les bandes dessinées que nous avons lues et/ou achetées et nous postons sur la bande dessinée en général.

Créations en tout genre
Visitez le blog de ma chérie, il est plein d'objets sonores, et délires décoratifs !

Pour plus d'infos, allez sur Créations en tout genre
Contact
Nos collec' (BDovore)
Où acheter ces BD ?