Seuls sur www.fnac.com

Seuls sur www.fnac.com

de Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann (Dupuis, juin 2009)

Nous sommes à New York, un matin, les enfants de toute la ville se réveillent et les adultes ont disparu, on ne sait où ni comment. Sont-ils morts ? Mais alors, où sont les corps ? Aucune trace, rien. Les enfants vont progressivement se regrouper en bandes et apprendre à se débrouiller… seuls.

Scénario : 14/20

Vehlmann, je l’adore, c’est le scénariste du Marquis d’Anaon, une excellente et atypique bande dessinée que je chroniquerai sûrement prochainement. Il ne me déçoit pas ici avec le quatrième tome de Seuls. On pourrait à la limite lui reprocher de nous proposer un début de réponse quant à la disparition des adultes qu’à la fin du troisième album (Le Clan du requin), mais le scénario, bourré de péripéties, nous tient trop en haleine. La psychologie des enfants, la façon dont ils arrivent à survivre sans les parents, la formation de groupe hiérarchisés, la répartition des tâches, leur comportement, tout est si bien présenté qu’on ne peut lui en vouloir. Après tout, une fois la raison de la disparition des adultes connue, le scénario perd un gros morceau de l’intrigue. Vehlamnn nous propose donc avec ce tome, une nouvelle tranche de vie du groupe d’enfants mené par Dodji et Leila, que nous suivons début de cette série loin d’être humoristique. Il nous raconte leur vie de tous les jours, leur désarroi, apporte d’autres informations sur le passé, le vécu de chacun, et surtout, relate leur rencontre avec des singes qui vivent autour d’une zone délimitée par des cairns (énormes amoncellements d’objets) peints en rouge.

Seuls sur www.fnac.com

Seuls sur www.fnac.com

Graphisme : 15/20

J’aime en prendre plein la vue, être bouche bé devant le dessin. Gazzotti n’est pas parmi les illustrateurs qui me font cet effet, mais il reste cependant très bon. Ses illustrations sont très épurées, à la Spirou ou Soda (deux personnages dont il a d’ailleurs dessiné les aventures). Ils sont complètements appropriés à un public jeune. L’exactitude du détail ne prime pas, mais les personnages nous semblent directement sympathiques, et pour la plupart, ils le sont. Ce graphisme assez typique de la BD franco-belge à la luckyluketintinspirouasterix reste donc très agréable et nous plonge dans un univers post apocalyptique qui aurait pu être glauque, noir, mais qui finalement reste tout public, bien joué ! Le premier tome de cette série est sorti juste après le dernier Soda est en voyant la couverture, j’ai craqué en retrouvant le dessin de cette BD que j’aime tant. Je crois que ce genre de graphisme ne peut déplaire à personne. Gazzotti est doué, vraiment !

Bilan : 15/20

Une bonne BD, pour passer un moment sympathique sans trop se prendre la tête. Un scénario à la « Y the last man » (chroniqué par Nico récemment) qui tient bien en haleine. Des graphismes agréables, et tout public à un prix très abordable. Bref, un quatrième tome qui comme les précédents, est une réussite !
Tomes :
  • 1 – La disparition
  • 2 – Le maître des couteaux
  • 3 – Le clan du requin
  • 4 – Les Cairns rouges
  • Ajout de dernière minute après une discussion avec Thomas : Seuls est publié dans Mickey, Thomas fait remarquer que le vocabulaire utilisé n’est pas si enfantin que ça (gros mots) pour une BD proposée dans ce type de magazine, personnellement ça ne m’avait pas choqué, et vous ?

    Laisser un commentaire

    Bienvenue !

    Sur ce blog, nous vous proposons nos avis sur les bandes dessinées que nous avons lues et/ou achetées et nous postons sur la bande dessinée en général.

    Créations en tout genre
    Visitez le blog de ma chérie, il est plein d'objets sonores, et délires décoratifs !

    Pour plus d'infos, allez sur Créations en tout genre
    Contact
    Nos collec' (BDovore)
    Où acheter ces BD ?