Sergent Kirk sur www.fnac.com

Sergent Kirk sur www.fnac.com

d’Hugo Pratt et Héctor Oesterheld

Le sergent Kirk est une tunique bleue. Les guerres indiennes, il connait, il est d’ailleurs resté très remué par le massacre de la quasi-totalité de la tribu des Tchatoosas auquel il a dû participer. Lorsque que son supérieur lui ordonne de mener une énième expédition punitive, Kirk déserte. Pendant sa fuite, il sauvera Maha, fils du chef des Tchatoosas. Il est alors intégré à la tribu sous le non de Whatee.

Scénario : 15/20

L’histoire de fond n’est semble-t-il pas de Pratt, mais d’Héctor Oesterheld. Pratt aurait réécrit les scénarios par la suite. Kirk et la tribu vont de combats en combats, d’alliances en alliances, de victoires en victoires. Pratt et Oesterheld nous présente ici la vie quotidienne des indiens, vécue et retranscrite par un de leurs anciens ennemis et par une voix off omniprésente. Les deux auteurs composent sur le partage des cultures, sur la difficulté de l’acceptation de l’autre de sa façon de vivre, de ses différences et tentent de prouver, dans cette première époque au moins, que l’association et le partage des connaissances rend plus fort.

Sergent Kirk sur www.fututopolis.fr

Sergent Kirk sur www.fututopolis.fr

Dessin : 15/20

Pas de doute, c’est du Pratt ! J’appréciais Corto, mais à petite dose, là j’adore. Kirk a été créé avant Corto, et c’est l’œuvre la plus prolifique, mais sûrement aussi la plus méconnue de Pratt, écrite entre 1953 et 1959 en Argentine. Le sergent est beaucoup moins efféminé que son collègue marin, il est plus trapu, semble plus costaud, plus carré de visage : il fait plus militaire en fait. Je ne vais pas trop décrire le trait de Pratt, puisque Rasp’ l’avait déjà très bien fait dans son article, mais on sent que son trait a mûri entre Kirk et Corto (un détail marrant d’ailleurs, Kirk rencontre un bandit nommé Corto dans une de ses aventures). Je peux juste rajouter que Pratt utilise des cases exclusivement narratives, avec juste comme dessin un objet en rapport avec les westerns (voir sur l’extrait). C’est assez déroutant au début, mais on s’habitue vite.

Bilan : 15/20

Une bonne série western, côté indien dans cette première époque. Que du bonheur, j’ai l’impression de me retrouver dans mes vieux Pilote ou dans les Tex que je lisais enfant. Si vous aimez Pratt et les westerns, à lire absolument ! J’essayerai de lire et de chroniquer la deuxième intégrale qui est sortie en mars 2009. Pour rester sur Pratt et les westerns, je chroniquerai prochainement Fort Wheeling.

Laisser un commentaire

Bienvenue !

Sur ce blog, nous vous proposons nos avis sur les bandes dessinées que nous avons lues et/ou achetées et nous postons sur la bande dessinée en général.

Créations en tout genre
Visitez le blog de ma chérie, il est plein d'objets sonores, et délires décoratifs !

Pour plus d'infos, allez sur Créations en tout genre
Contact
Nos collec' (BDovore)
Où acheter ces BD ?