Articles avec le tag ‘Yslaire’

Le Ciel au dessus du Louvre sur www.futuropolis.fr

Le Ciel au dessus du Louvre sur www.futuropolis.fr

Voilà une BD qui va ravir les bédéphiles amateurs d’esquisses et les passionnés d’art.

Dans son nouvel opus, Yslaire place Jules Stern (encore un Stern ? Cf. XXème Ciel.com) dans le contexte de la Révolution Française, et plus précisément sous le règne de la Terreur. Le peintre David se voit commander deux tableaux ; l’un peignant Bara, « héros du peuple » inventé de toutes pièces par le pouvoir, pour lequel Jules devient modèle, et le second, représentant l’être suprême commandé par Robespierre lui-même.

Scénario : 17/20

Cet album est en partie édité par Le Louvre, c’est dire combien le scénario, historiquement parlant, se tient et combien il donne aux œuvres d’art, une place d’importance. Je n’ai pas des connaissances très pointues sur la Terreur, j’en ai retenu ce qu’on a bien voulu me dire en cours, mais Jean-Claude Carrière, lui semble très bien maitriser le sujet. Il nous décrit l’époque, ses idées, ses folies, ses dirigeants, mêlant habilement Histoire et fiction à l’aide d’introductions et de conclusions à chaque chapitre.

Dessin : 19/20

Bluffé ! Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais (j’avais vu ds extraits sur le site d’Yslaire et au musée du Louvre lors de l’exposition « Le Louvre invite la bande dessinée« ) mais certainement pas à ça… Les dessins, réalisés sur un  format carré, sont de grandes esquisses, les traits des personnages principaux parfois ré-haussés de blanc. Ils intègrent habilement des photographies de tableaux, le tout dans des tons allant du ocre au rouge.

J’ai l’impression qu’ici, Yslaire a mêlé toutes les techniques utilisées dans ses précédentes séries pour arriver à ce petit bijou : des dessins aux couleurs très chaleureuses habillés de fortes touches de rouge (Cf. Sambre), des photographies, redessinées ou non (Cf. Le ciel au dessus de Bruxelles) et une grande importance donnée à la narration, laissant l’imagination travailler (Cf. XXème Ciel.com)

Bilan : 18/20

Je vais véritablement finir par aduler cet homme ! Il nous propose là encore, une BD intelligente, éveillant le bédéphile néophyte à l’art et à l’Histoire de la Révolution Française et fournissant aux passionnés de dessins un graphisme à la fois détaillé et fluide. Chapeau !

Le Ciel au dessus du Louvre sur www.futuropolis.fr

Le Ciel au dessus du Louvre sur www.futuropolis.fr

XXèmeCiel.com sur www.fnac.com

XXèmeCiel.com sur www.fnac.com

De Yslaire

Eva, 98 ans, née en en 1899, arrive en fin de vie et raconte son histoire à Lucienne, une jeune étudiante en psycho. Elle lui parle des mails qu’elle reçoit d’un certain @nonymous, qui lui envoit des photographies de différents moments de sa vie, et de Frank, son grand amour, passioné par les anges, qu’il s’évertue à photographier.

Scénario : 19/20

Une histoire atypique, qui traverse tout notre siècle, avec en toile de fond, l’énigme de Frank à l’éternelle jeunesse et la mise en perspective des personnages par rapport à des événements majeurs (conquête spatiale, shoah, mouvement hippie). L’informatique est très présent : envois de photographies numérisées par @nonymous, bug de l’an 2000, échanges de mails entre Eva et ses anciens compagnons de route. Yslaire signe ici un scénario se déroulant à notre époque, mais qui tend vers le féérique, d’une manière assez désabusée (anges & éternelle jeunesse étroitement liés à des expériences nazies). Du point de vue de la forme, les dialogues sont très peu présents, la majorité du récit est commentée par la voix off d’Eva, de Lucienne, ou par les légendes des nombreuses photographies.

XXèmeCiel.com sur www.fnac.com

XXèmeCiel.com sur www.fnac.com

Tout est construit à la perfection, le scénario tient en haleine, les personnages sont présentés avec beaucoup de soin, et leurs histoires respectives menées d’une main de maitre, malgré la grande complexité de l’intrigue.

Dessin : 20/20

Note maximale, et ce n’est pas pour rien. Vous savez déjà combien j’adore Yslaire, mais là il innove complètement. Le format habituel de la BD « case-bulle », n’est que très peu présent. Il nous propose quasiment un dossier d’investigation, remplis de photographies (des dessins bien sûr) et surtout, de magnifiques illustrations sur une voir deux pages dans un style très moderne. Si vous avez lu Le ciel au dessus de Bruxelles, vous retrouverez ce même dessin magnifique, mais qui s’autorise beaucoup plus de choses, qui s’affranchit des règles.

XXèmeCiel.com sur www.fnac.com

XXèmeCiel.com sur www.fnac.com

Bilan : 20/20

Pas mieux ! Je suis sorti de cette BD assez retourné, et interloqué : pourquoi ne l’avais-je pas lu plus tôt ? C’est LA meilleure bande dessinée que j’ai lu jusqu’à maintenant, elle est juste hors concours : dessin, scénario, c’est un bijou… Je vous laisse donc découvrir les quelques extraits que j’ai posté et comprendre pourquoi cette note !

Quelques lignes encore pour signaler la sortie de deux albums d’Yslaire très prochainement :
- Le ciel au dessus du Louvre, dont des extraits ont fait l’objet d’une exposition au Louvre récemment, et qui sera en librairie dans quelques jours (24 octobre)
- La guerre des Sambre : Hugo et Iris 3 : Hiver 1831, la lune qui regarde pour tous ceux qui ont adoré Sambre, et qui attendent avec impatience d’en découvrir toujours plus sur la guerre des yeux (25 novembre)

Bienvenue !

Sur ce blog, nous vous proposons nos avis sur les bandes dessinées que nous avons lues et/ou achetées et nous postons sur la bande dessinée en général.

Créations en tout genre
Visitez le blog de ma chérie, il est plein d'objets sonores, et délires décoratifs !

Pour plus d'infos, allez sur Créations en tout genre
Contact
Nos collec' (BDovore)
Où acheter ces BD ?